Votre guide de champagne rosé

Tout comme l’engouement des amoureux du rosé pour le vin. Le champagne rosé est aussi devenu un vrai phénomène. Toute grande maison de production de champagne propose une gamme de rosé dans leur cuvée. Une couleur tout aussi variée que les arômes, le champagne rosé trouve sa place dans les grands événements ou dans un repas familial. Quelques informations utiles pour vous initier à ce breuvage.

La fabrication par assemblage

Il existe deux grandes méthodes pour fabriquer le champagne rosé. La première est dite le rosé d’assemblage, elle consiste à mélanger les vins rouges et les vins blancs. Cette technique est seulement autorisée dans la fabrication de champagne. Une pratique, certes, la plus utilisée, mais aussi très controversée et interdite pour les vins. Pour obtenir la couleur rosée, certains champagnes rosés contiennent jusqu’à 80% de vin chardonnay.

Le champagne rosé accompagne bien les viandes blanches, les fruits de mer, les crustacés tout comme leurs homologues les vins blancs et les vins rosés. Le rosé d’assemblage est facile à concevoir et son coût est le moins cher du marché. Toutefois, avec une personnalité authentique, les vins utilisés offrent leurs saveurs et leurs arômes à ce champagne rosé. Il est parfois plus fin et parfois plus corsé. Avec le vin chardonnay, un goût plus léger vous ravira les papilles. Avec l’assemblage au pinot noir, un goût plus puissant vous réveillera à coup sûr.

La fabrication par macération

Avec cette deuxième méthode, le champagne rosé est dit « rosé de saignée ». Une technique qui consiste à macérer des raisins noirs notamment leur peau. En 12 heures, on stoppe la macération. Un procédé qui permet d’obtenir davantage de fruits et un goût plus puissant. Néanmoins, la difficulté réside dans l’obtention de la bonne couleur pour une cuvée. Il arrive qu’une année, le producteur n’ait pas la même teinte que celle de l’année précédente. Il faut un grand savoir-faire pour garder la même qualité tout au long des années. C’est cette complexité qui fait que cette fabrication de champagne rosé saignée n’est pas très répandue. Quelques grandes maisons anciennes arrivent à maitriser parfaitement tout le processus.

Son prix est plus cher que celui du champagne rosé d’assemblage. Son goût est unique et authentique. C’est un grand champagne qui trouve sa place dans les grandes tables. Pour l’apéritif, le champagne rosé est un meilleur choix. Pour accompagner les desserts notamment ceux avec des fruits rouges, ce champagne se plait dans le décor. Plus récent que le champagne blanc, le rosé est de plus en plus prisé par les amateurs de petites bulles. Sa couleur peut varier d’une légère teinte jusqu’au rouge grenadin. Les saveurs sont tout autant fruitées ou boisées que les vins utilisés. Une expérience unique pour chaque maison de production, vous pourriez tomber très vite sous son charme. Alors n’hésitez pas à l’adopter à votre table pendant les jours de fête, mais pas que. Étant plus raffiné que le vin, le champagne rosé peut être dégusté et accompagner même les repas de dimanche.

Articles connexes